Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/12/2014

Snobisme et croissant chaud

Il est des railleries qui frisent le négationnisme. C'est ainsi que tel néo-philosophe "balnéaire" (c'est-à-dire, littéralement, dont le cerveau prend l'eau) se livre à un rapide bilan comptable des boucheries de civilisation pour en conclure que l'islamique n'arrive pas en tête de classement et n'a de surcroît aucun crime contre l'humanité à se reprocher. Outre que les crimes des uns n'effacent pas ceux des autres, il semble que Monsieur Schiffter n'ait jamais entendu parler de la traite orientale, pour laquelle les muslims ne furent pas en reste et c'est peu dire. Alors bien sûr, comme les barbus ne tenaient pas de registre, cela complique quelque peu la tâche des historiens. Mais si les estimations varient, il est indubitable que les victimes se chiffrent en millions et que la fête a duré quatorze siècles. On attend d'ailleurs toujours le moindre acte de repentance de la part des mahométans... qui continuent de nos jours à réduire des populations entières en esclavage : on suggère au surfeur des pâquerettes d'aller faire un tour en Mauritanie ou en Ouzbékistan, juste pour voir. Et puis, à l'heure où une organisation terroriste se lève en instaurant un califat sur les territoires qu'elle occupe, promet de conquérir l'Europe et se désigne elle-même sous le nom d'"Etat islamique", il faut une sacrée dose d'aveuglement pour ne pas comprendre que l'islam va très bientôt poser un problème majeur au monde. C'est une chose de ne pas tout mélanger et de ne pas faire de tout musulman un égorgeur qui s'ignore, c'en est une autre de faire comme s'il ne se passait rien et de sous-estimer l'ennemi qui campe devant soi. Apparemment, Monsieur Schiffter croit dur comme fer à un deus ex machina freudien qui transformerait les fous d'Allah en adeptes du divan. Mais pour paraphraser le maître viennois, je crains que dans le rêve d'un djihadiste, le cigare d'un infidèle ne représente qu'un cigare – à couper.

Les commentaires sont fermés.