Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/10/2014

La Manif Contre Certains

C'est le grand retour de La Manif Pour Tous, cette fois pour demander l'abrogation de la loi ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe et protester contre la possibilité d'une extension du droit de recourir à la procréation médicalement assistée aux couples de lesbiennes et contre l'institution du droit d'employer la gestation pour autrui. Cette actualité appelle chez moi quelques remarques, que je livre ici "à chaud" et sur lesquelles je reviendrais éventuellement plus tard. D'abord, je note que, tant du côté des partisans de LMPT que du côté des journalistes et des membres du gouvernement, règne cette idée que les droits individuels dépendraient du bon vouloir d'une majorité ou d'une autre, chaque camp s'envoyant des chiffres à la figure pour justifier sa position : c'est là toute l'injustice démocratique, bien loin d'un régime de liberté... Ensuite, je constate, chez nombre de mes concitoyens, un déni grandiose de la mondialisation : cette dernière ne consiste pas seulement en une libéralisation progressive des échanges économiques, mais aussi en une mise en concurrence des différentes législations nationales. Dans ce cadre, il n'y a rien d'étonnant à ce que des Français partent dans d'autres contrées chercher des règles plus favorables à leurs intérêts particuliers. Cela vaut autant pour "l'évasion fiscale" que pour le "tourisme procréatif". Et sauf à fermer les frontières, il n'y a aucun moyen d'endiguer ce phénomène, la seule question raisonnable étant de savoir si on veut faire de la France un pays-repoussoir ou au contraire un pays attractif. Enfin, je m'amuse de ce slogan brandi par les militants de LMPT : "L'humain n'est pas une marchandise". Outre qu'on se croirait à un forum altermondialiste, il y a les faits : pendant des siècles, on a réduit les femmes à leur fonction procréatrice et on a fait des enfants afin d'avoir des bras pour perpétuer le clan, travailler, faire la guerre et accessoirement pour augmenter le quota d'âmes accueillies dans l'Eglise... Et encore aujourd'hui, les mêmes qui prétendent combattre la marchandisation de l'humain sont bien souvent les premiers à défendre une politique nataliste, c'est-à-dire à promouvoir une forme de société où les femmes et les enfants sont instrumentalisés en vue de telle ou telle fin, qu'il s'agisse de préserver la race ou de payer les retraites. Je rajouterais que ces braves gens seraient beaucoup plus convaincants s'ils n'avaient pas attendu le débat autour du mariage entre couples de personnes de même sexe pour dénoncer le marché de l'adoption ou les maltraitances sur mineurs ; en l'espèce, cela donne surtout l'impression d'alibis commodes pour masquer un rejet d'une catégorie de la population tout en se drapant de vertu.

Et puis, en amont de tout cela, il y a cette expression, qui donne le titre à mon billet et que j'ai relevée je ne sais plus où sur la toile : La Manif Pour Tous, c'est en réalité la manif contre certains – lesbiennes, gays, bisexuels, transgenres, mais aussi banals hétérosexuels souffrant de stérilité – qui n'ont pas l'heur de satisfaire aux oukases de quelques-uns. Les conservateurs ont tout à fait le droit de vivre comme ils l'entendent, en France. Je trouve dommage qu'ils ne reconnaissent pas ce droit aux impudents qui ne partagent pas leurs convictions.

Commentaires

Mon Dieu....

encore un billet sur ce sujet !

La légende dit que les théologiens discutaient du sexe des anges pendant le siège de Constantinople et sa prise par les Musulmans.

Je crois bien que l'histoire retiendra que les occidentaux avaient de grands débats pour savoir si un homme était un homme ou une femme avant la chute de l'occident....

Écrit par : Dumet | 09/10/2014

C'est drôle, parce que si je faisais mien votre point de vue, je l'exprimerais plutôt de la sorte : encore une manif sur ce sujet ! Si les membres de LMPT croyaient vraiment en cette "chute de l'Occident" que vous évoquez, ils feraient autre chose que de descendre dans la rue pour demander au gouvernement de brider la liberté de certains individus appartenant à une minorité ou une autre. Mais ce n'est pas le cas, ce qui suggère que les membres de LMPT ou bien ne croient pas à ce qu'ils disent, ou bien le disent pour une tout autre raison que la sauvegarde de 'l'Occident'.

Je rajouterais que pour ma part je ne pense pas du tout que 'l'Occident' soit en train de chuter. C'est notre pays qui va au précipice, ou plus exactement "une certaine idée de la France" – qui a eu sa pertinence dans l'Histoire, mais n'en a plus aujourd'hui. Les déclinistes n'ont pas seulement manqué le train du réel, ils se sont trompés de gare.

Écrit par : Agg | 09/10/2014

"ils feraient autre chose que de descendre dans la rue pour demander au gouvernement de brider la liberté de certains individus appartenant à une minorité ou une autre"

Ah oui, quand même, vous en êtes encore là ?

Et c'est nous les blaireaux, après ça... Y'en a qui osent tout.

Écrit par : Fikmonskov | 29/10/2014

@Fikmonskov

>> Il me semble que ce sont les membres de La Manif Pour Tous qui en sont "encore là", 21 mois après l'ouverture du droit de se marier et d'adopter aux couples de personnes de même sexe et tandis qu'aucun responsable politique – à ma connaissance et à l'exception notable de Christine Boutin – ne propose, en dépit de maintes contorsions langagières, de revenir sur le fond de cette loi.

Sinon, contrairement à vous, je n'attaque pas des personnes, mais des idées. Je ne considère pas les membres de La Manif Pour Tous comme des "blaireaux", je m'interroge en revanche sur le discours sur lequel ils s'appuient pour justifier leur combat. Par exemple, cette histoire de marchandisation de l'humain : je pourrais tout à fait entendre l'argument, s'il ne s'adressait pas uniquement aux couples de personnes de même sexe, comme si les marchés de l'adoption, de la PMA et de la GPA étaient apparus avec eux, voire trahissaient un vice spécifique à ces couples-là.

Enfin, j'insiste : dans la perspective d'une "chute de l'Occident", les revendications de La Manif Pour Tous sont dérisoires et relèvent d'un conservatisme bon teint, aussi superficiel que le progressisme "sociétal" auquel il s'oppose. Ca occupe, remarquez.

Écrit par : Agg | 30/10/2014

Les commentaires sont fermés.