Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/07/2014

Touche pas à mon pote (musulman) (2)

Je ne crois pas qu'il faille se réjouir du projet de dissolution de la Ligue de défense juive par le ministère de l'Intérieur. Non pas que j'éprouve la moindre sympathie pour ce groupuscule de fanatiques. Mais je m'étonne que sa dissolution ne soit "sérieusement envisagée" qu'à la suite d'une pleurniche des barbus. Quand les tarés de la LDJ défoncent des militants nationalistes (au hasard), ça ne gêne personne. En revanche, que les furieux d'Israël touchent à un cheveu des musulmans et là, l'Etat intervient sans délai. Outre l'habituel deux poids deux mesures, cela donne la désagréable impression d'un gage de confiance accordé spécialement à une catégorie de la population française ; et pas franchement la plus républicaine.

Dire que d'aucuns pensent sérieusement que la "judéomanie" (Robin) domine notre pays...

Commentaires

Faut-il vraiment y voir un gage de confiance donné à cette communauté ? Ne s'agit-il pas de simples et très pragmatiques mesures prises par les gestionnaires de la "concorde civile", du "vivrensemble" ? On ménage les populations à risques, celles qui peuvent précipiter la rue dans le chaos, voilà tout. Un musulman tabassé, c'est l'assurance d'avoir des banlieues en feu, des assoc' qui défilent, des intellectuels scandalisés/antiracistes professionnels sur les plateaux tv, des bagnoles incendiées et des capuchards organisant des descentes dans les centres-villes. Pour un nationaliste tabassé, vous obtiendrez au pire une marche blanche... et encore... le petit Blanc moyen se rassurera en se disant, comme on le lui a appris, que ça fait toujours un fasciste mis hors d'état de nuire...

Écrit par : Blaise Suarès | 31/07/2014

Du côté de l'Etat, c'est probablement ainsi que le projet de dissolution de la LDJ est perçu : une "concorde", comme vous dites, destinée à éviter un embrasement. Côté musulmans, en revanche, je crains que cela ne soit interprété comme un geste de dhimmis supplémentaire.

Écrit par : Agg | 31/07/2014

Surtout qu'avec ça et plus près de nous, on ne sait toujours pas si le Mont Saint-Michel est normand ou breton.
Attendons des casses de vitrines ou des incendies de scooters en masse pour avoir enfin une réponse de notre État-Maman-Qui-Sait-Tout-Pour-Vous.

Écrit par : Martin-Lothar | 02/08/2014

@Martin-Lothar

>> Le Mont-Saint-Michel ? Malheureux ! Comment osez-vous évoquer ce lieu abritant une abbaye au sein de laquelle des moines copistes traduisirent Aristote directement du grec en témoignage de leur islamophobie ?! ;-)

Écrit par : Agg | 02/08/2014

Oui certes, mais bon, vous ne répondez pas à ma question mon cher : le Mont Saint-Machin est breton ou normand ?
Je sens que je vais encore mourir idiot là ^^.
Bien à vous

Écrit par : Martin-Lothar | 02/08/2014

La LDJ n'est pas encore dissoute...

Écrit par : Pharamond | 03/08/2014

@Martin-Lothar

>> Si je m'en tiens à la version officielle, le Mont-Saint-Michel est normand. Mais quelque chose me dit que la vérité administrative ne vous contentera pas. ^^


@Pharamond

>> De ce que j'en ai lu, le ministère de l'Intérieur attend d'avoir un dossier vraiment béton avant de passer à l'acte. Cela dit, même si la dissolution est entérinée, ça ne changera pas grand-chose, comme le disait d'ailleurs un des dirigeants de la LDJ : ils continueront à organiser leurs petites rixes ciblées, en attendant leur émigration prochaine vers le grand Israël. Ah on est bien montés moi je vous le dis, entre tous ces tarés communautaires. Comme l'écrit Stag dans son style inimitable : "des Juifs et des Arabes qui se démolissent parmi: quel intérêt supérieur au moundial dè foutchebol ou à la dernière mièvre frasque de telle ou telle demi-mondaine médiatique ? Que les uns bouffent tous les autres et en crèvent d'indigestion, voilà le seul scénario digne d'intérêt."

http://lesenfantsdelazonegrise.hautetfort.com/archive/2014/07/29/a-propos-des-guerres-entre-vagues-cousins-de-terre-dite-sain-5419233.html

Écrit par : Agg | 04/08/2014

Les commentaires sont fermés.