Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/07/2014

L'indignation positive

Vu à la télé : une militante pro-palestinienne explique, la main sur le cœur et des trémolos dans la voix, qu'elle manifeste non pas pour son petit confort personnel, mais parce que des enfants meurent, à Gaza. On aurait aimé rappeler à la dame que des enfants meurent tous les jours un peu partout sur la planète dans la quinzaine de conflits meurtriers qui l'agitent et qu'à ce compte-là, elle devrait passer son temps à manifester. Mais les enfants morts n'ont évidemment d'intérêt pour cette femme que lorsqu'ils sont tombés sous le feu de l'occupant juif, heu pardon, sioniste. Et si en plus y'a moyen de se foutre sur la gueule avec la LDJ et de blesser quelques CRS au passage, c'est tout bénéf.

Les commentaires sont fermés.