Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/05/2014

Voyage au bout de l'ennui

Pris d'insomnie, j'ouvre la petite lucarne dans l'espoir d'y trouver un programme supportable en attendant le marchand de sable. Zapping machinal. Jusqu'à ce que je tombe sur une pépite. Un être venu d'ailleurs est assis sur un canapé, dans un décor surréaliste. Après un examen attentif, je réalise qu'il s'agit d'une femme, ou plutôt d'un succédané féminin : maquillée comme une voiture volée, visiblement refaite de la poitrine comme du visage, la créature s'efforce de lire un ouvrage à haute voix. Mais elle y échoue lamentablement, butant presque sur chaque mot et ignorant à l'évidence le bon usage de la ponctuation. Le tout rend sa lecture irritante, voire pénible. Et je ne puis m'empêcher de songer à ce pauvre Edgar Allan Poe, qui doit se retourner frénétiquement dans sa tombe à mesure que l'extraterrestre progresse dans son récit. Après la consternation, très vite, vient l'engourdissement devant l'affligeant spectacle. Je bâille et distingue Morphée, non loin.

Merci D8.

 

Les commentaires sont fermés.