Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/01/2014

Mauvais genre

Il faudrait expliquer une bonne fois aux ignorants – à commencer par Vincent Peillon – que la "théorie du genre" n’existe pas. Ce qui existe, ce sont des études de genre qui montrent qu’il n’y a pas de lien causal linéaire entre le sexe biologique et les comportements d’un individu, mais que ces derniers sont le fruit d’une intrication entre biologie, culture et expérience personnelle. Par conséquent, dans un pays dont l’un des principes est l’égalité de droit entre les citoyens quels que soient leurs particularismes, il n’est peut-être pas tout à fait idiot d’enseigner les bases de cette réalité scientifique aux nouvelles générations afin qu'elles aient une vision un poil moins simpliste de l'identité sexuelle et par suite du rôle social que peut remplir un individu, homme ou femme. De même, je ne vois rien de choquant dans l'accent mis sur la tolérance envers les formes de sexualité autres que celle attendue par les tenants d'un hypothétique "ordre naturel" auquel il s'agirait de se soumettre pour mériter le respect. Cela dit, quand, dans le même temps, notre cher ministre de l'Education nationale prétend que la laïcité est une "religion républicaine" (sic) et veut, je cite, "arracher l’élève à tous les déterminismes, familial, ethnique, social, intellectuel", autrement dit, créer un homme nouveau après sape de ses racines, je ne m'étonne pas que des fanatiques comme lui, mais d'une autre chapelle que la sienne, lancent des rumeurs stupides et posent des actes irrationnels.

Les commentaires sont fermés.