Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/12/2009

Teddy bear cannibal

ours-cannibale-3_galleryphoto_paysage_std.jpg
Ah la sale bête ! [Source : L'Express]

Il suffit donc qu'une poignée de touristes perdus dans la province canadienne du Manitoba assiste à la mise à mort d'un ourson par son géniteur avant de s'en repaître pour qu'on crie au scandale du réchauffement global, en bien-pensance. Et c'est logique : si "nous sommes tous des ours polaires", qui ne serait pas dégoûté par un tel acte de cannibalisme ? Et les Inuits ont beau dire, non, dans la Nature version écologiste, un animal qui bouffe ses petits, ça n'existe pas. Par conséquent, c'est que quelque chose cloche et ce quelque chose, c'est évidemment le réchauffement climatique. CQFD.

Bon et si vous n'avez toujours pas compris, il reste le coup de l'ours de glace. Show devant.

Les commentaires sont fermés.