Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/12/2009

Sur le jeune CPF

"On ne fait pas le procès d'un jeune musulman. Sa situation, moi je la respecte. Ce que je veux, c'est qu'il se sente Français lorsqu'il est Français. Ce que je veux, c'est qu'il aime la France quand il vit dans ce pays. C'est qu'il trouve un travail. C'est qu'il ne parle pas le verlan. C'est qu'il ne mette pas sa casquette à l'envers. C'est qu'il essaie de trouver un boulot. C'est qu'on l'accompagne dans sa formation" (Nadine Morano lors d'un débat sur l'identité nationale, à Charmes, le 14/12/2009) [Source, 07:50]

"De la part d'un ministre et d'une autorité de la République, stigmatiser une catégorie de Français est parfaitement condamnable intellectuellement, c'est de la malhonnêteté politique pure ; c'est renouer avec la conception ethnique de la nation, celle qui d'ailleurs a donné lieu finalement à Vichy" (Arnaud Montebourg sur BFMTV, le 15/12/2009) [Source, 09:20]

(Je souligne)

Certes, Madame Morano stigmatise une catégorie de Français à partir de l'appartenance religieuse et c'est une connerie. Mais Monsieur Montebourg, se piquant de donner des leçons à son adversaire, fait bien pis, confondant race et religion et trahissant par là son propre préjugé : être musulman renverrait donc à une "ethnie"* particulière. Laquelle, Monsieur Montebourg ?

 

 

*Ah, la sémantophobie ambiante... Un socialiste digne de ce nom ne saurait en effet parler de race, même s'il n'en pense pas moins.

Les commentaires sont fermés.