Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/10/2009

Un ours polaire dans un verre d'eau

Le journal du soir, hier, sur une des chaînes de la télévision d'Etat1. Il y avait longtemps que l'on ne nous avait pas parlé du réchauffement global. La mécanique est bien huilée : il suffit d'évoquer brièvement un quelconque rapport scientifique2, d'interviewer deux Cassandre adoubés par le GIEC ou autre organisation affiliée3 et surtout, surtout, de montrer un ours polaire. Très important, l'ours polaire : le message, appuyé par la voix-off, étant que si vous ne croyez pas à toutes ces sornettes sur le climat, vous êtes responsable de la mort de la peluche vivante par noyade.

Bande de monstres.

 

 

1. Soir 3 du 15/10/2009.

2. C'est marrant, les rapports vont toujours dans le même sens, à la télé : la catastrophe nous guette. Rien autour du rapport qui vient de sortir démontrant que le taux de fonte en Antarctique est au plus bas depuis 30 ans. Etrange.

3. En l'occurrence, la WWF. Au passage, on admirera la rigueur journalistique, sur le service public, avec l'écorchage du nom de l'un des deux scientifiques : Peter Wadhans au lieu de Peter Wadhams. Et une belle salade avec la banquise, la montée des océans et tutti quanti. A France 3, il ne doit pas y avoir beaucoup de suicides, pour sûr.

Les commentaires sont fermés.