Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/05/2009

Une redevance pour trois pépites

Ca commence avec un reportage local1 qui explique sans rire que les vaches participent au "réchauffement global"2 par l'émission de méthane en rotant3. L'INRA4 s'est saisi de l'affaire et a déjà trouvé la parade : par un apport alimentaire (graine de lin), les vaches roteront moins et hop, la planète sera sauvée. On n'arrête pas le progrès.

Ca continue avec nos amis socialistes, en croisade contre le projet de loi HADOPI5. Une fois n'est pas coutume, je suis d'accord avec eux. Sauf que l'argument brandi pour l'occasion6 est que l'HADOPI se constituera en autorité administrative, se substituant à l'autorité judiciaire. Ouais. Mais les gars, la HALDE7, c'est quoi, rappelez-moi ? Mince alors : une autorité administrative, comme l'HADOPI promise tantôt ! Je n'ai pourtant pas souvenir de gens de gauche ayant détracté la création de la HALDE. Et pour cause8.

Ca finit avec un documentaire sur l'histoire de l'émancipation des femmes au XXe siècle à travers le magazine Marie-Claire9. Je tombe sur le moment où Clémentine Autain, garçonne trentenaire écolo-coco-féministe un temps en charge de la jeunesse à la mairie de Paris10, s'exprime : le féminisme, domination d'un sexe sur l'autre11, blabla, patriarcat, blablabla. Pour en venir à dire que la publicité "sexiste"12 et les femmes afghanes, c'est même combat. D'accord, bah écoute, Clémentine, je te propose un petit séjour en Afghanistan, histoire de tester ta théorie sur le terrain et on en reparle. Si tu reviens. En vie, s'entend.

France Télévisions est vraiment une mine d'or anthropologique.

 

 

1. Clermont Soir, hier peu avant 19h, sur France 3.

2. Oui, il y avait longtemps. Une menace éclipse l'autre. Les guillemets sont de rigueur, au vu de la cacophonie mondiale sur le sujet et l'étrange mise au ban des scientifiques ayant l'outrecuidance de contester le dogme.

3. Et non pas en pétant, comme le veut l'opinion courante.

4. Institut national de la recherche agronomique. Devinez qui finance cet organisme.

5. Haute autorité pour la diffusion des oeuvres et la protection des droits sur Internet.

6. 19/20, hier, à 19h30 sur France 3.

7. Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité.

8. Rendez-vous compte : l'antiracisme institué ; la gauche en rêvait, la droite l'a fait.

9. "Les Années Marie-Claire", hier soir à 00h45 sur France 2, dans le cadre de l'émission Infrarouge.

10. Au moins, c'est cohérent, même si l'on peut déplorer le conservatisme petit-bourgeois de la dame : mariée, un enfant. On l'aurait préférée lesbienne.

11. Dans le cas de Clémentine Autain, ce discours fleure bon le trauma : violée à 23 ans et la voilà tout soudain féministe. Au lieu d'apprendre l'autodéfense. Je vous jure, y'a des baffes qui se perdent.

12. Entre guillemets parce que la dénonciation des féministes ne concerne jamais que leur propre sexe (devrais-je écrire "genre" ?). Lorsqu'une publicité se sert d'un homme comme pur objet sexuel, pas une chienne-gardienne ne moufte. Ce qui confirme le fait d'expérience selon lequel une femme ne peut pas à la fois mouiller sa petite culotte et réfléchir.

Les commentaires sont fermés.